Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha
FR

Qu’est-ce que le Watsu?

Le Watsu est un massage unique, comme vous n’en avez jamais reçu auparavant, qui crée les conditions optimales pour libérer les tensions de tous ordres. L’absence de gravité permet à l'eau de mobiliser votre corps entier dans les trois dimensions, contrairement à d’autres types de massage où la présence de la table ou du tapis limite les possibilités de mouvement.

En plus des mouvements induits par le thérapeute, votre propre corps utilise la liberté offerte par le milieu aquatique pour réaliser les ajustements dont il a besoin et ainsi retrouver le bien-être.

Le Watsu est une technique très puissante, tant sur le plan physique, que pour soulager le stress mental. Les clients parlent souvent d’un état proche de la rêverie, comme s’ils "volaient librement dans le ciel".

Lors d'une séance de Watsu, vous recevez un mélange d'étirements, de torsions et de pressions sur des points de shiatsu; vous sentez votre corps se détendre et bouger librement, tel un poisson dans l'eau. A la fin de la séance, votre colonne vertébrale a gagné en souplesse et l’absence de gravité a contribué à soulager durablement vos articulations.

Le Watsu offre en outre un drainage lymphatique. La pression hydrostatique stimule et améliore la circulation du sang et de la lymphe. Dès lors, si vous souffrez de rétention d'eau ou d’inflammation des articulations, le Watsu vous sera très bénéfique.

Le Watsu est aussi un outil de prédilection pour traiter les cas de traumatismes consécutifs à une mauvaise expérience en milieu aquatique ou les phobies liées à l’eau. Le visage du client est constamment maintenu au-dessus de la surface, ce qui lui permet de flotter confortablement et en toute sécurité sans avoir à travailler ou s'inquiéter pour ce faire.

 

Qui peut bénéficier du Watsu?

Les groupes de population au sein desquels les professionnels Watsu observent les bienfaits les plus immédiats, et les changements que les clients / patients observent le plus souvent après avoir reçu leurs séances, sont:

* Personnes âgées: récupération de la vitalité (joie de vivre), amélioration de la qualité du sommeil, augmentation de l'estime de soi, soulagement de la douleur (douleur au genou, douleur à la hanche, douleurs lombaires, maux de dos...), augmentation de la mobilité articulaire, sensation de légèreté, amélioration de la capacité respiratoire, amélioration de la digestion et diminution de la constipation.

* Adultes: traitement de l'insomnie, amélioration de la concentration, de l'humeur et de la digestion, soulagement des contractures musculaires et des maux de dos et/ou de nuque, soulagement des maux de tête et des migraines, diminution de l'anxiété.

* Sportifs: récupération musculaire plus rapide après l’entraînement, relaxation plus profonde, augmentation de la mobilité articulataire, meilleure souplesse, meilleure capacité de concentration, meilleure clarté mentale et approche plus positive. Le Watsu commence petit à petit à faire partie du programme de haute performance de nombreux sportifs (golf, équitation, triathlon, canoë-kayak, ski, etc.) voire de certaines équipes olympiques européennes.

* Femmes enceintes: sensation de légèreté, soulagement des maux de dos, des épaules et du cou, soulagement des spasmes musculaires et de la sciatique, lien avec le bébé et le partenaire.

* Enfants: relaxation, réduction de l’hyperactivité, augmentation de la capacité d’attention (TDAH), amélioration de la concentration, amélioration des liens sociaux.

Le Watsu apporte en outre des bienfaits lorsqu’il est associé au traitement de problèmes de santé spécifiques tels que l'asthme, la fibromyalgie, la spasticité chez les enfants et les adultes atteints de paralysie cérébrale et les spasmes musculaires chroniques.

Le Watsu est utilisé dans différents pays et a prouvé son efficacité dans le traitement de patients atteints du syndrome de stress post traumatique (SSPT) et de personnes en situation de stress psychologique et émotionnel: victimes d'abus, anciens combattants (études en cours aux Etats-Unis), personnes accidentées, orphelins et enfants adoptés (une étude en Hongrie montre que les enfants qui suivent un programme de traitement en Watsu de 20 minutes par jour ont plus de chances d'être adoptés).

 

Bienfaits thérapeutiques du Watsu

Les kinésithérapeutes, physiothérapeutes et ostéopathes qui ajoutent le Watsu à leur bagage de formation détiennent de puissants outils pour le traitement en milieu aquatique de la majorité de leurs patients:

  1. Conditions orthopédiques qui peuvent bénéficier du Watsu:
    1. Contractures ou spasmes musculaires, douleur et/ou diminution de l'amplitude du mouvement.
    2. Mal de dos.
    3. Hernies discales.
    4. Blessures.
  2. Conditions neurologiques pour lesquelles le Watsu peut s’utiliser en complément d’un traitement de revalidation:
    1. AVC.
    2. Lésions cérébrales.
    3. Lésions musculaires.
    4. Paralysie cérébrale.
    5. Maladie de Parkinson.
    6. Sclérose en plaques.
    7. Syndrome de Down, syndrome de Rett etc...
  3. Différents types d'arthrite:
    1. Arthrose.
    2. Polyarthrite rhumatoïde.
  4. Le Watsu pour compléter une rééducation respiratoire:
    1. Asthme.
    2. Fibrose kystique.
    3. Pneumonie chronique.
    4. Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).
  5. Patients après une chirurgie majeure.
  6. Suites d’une mastectomie.
  7. Fibromyalgie et autres troubles fonctionnels.
  8. Syndrome de dystrophie sympathique réflexe (DSR).
  9. Patients souffrant de douleur chronique (soutien émotionnel).

Population susceptible de bénéficier du Watsu dans le cadre de leur programme de traitement:

  1. Victimes d'abus (soutien psychologique).
  2. Syndrome de stress post-traumatique (SSPT).
  3. Insomnie.
  4. Situation de stress au travail.

 

Effets spécifiques du Watsu sur le corps.

Causes des effets sur le système nerveux parasympathique:

  • Mouvements rythmiques et répétitifs.
  • Diminution de l'entrée d’information sensorielle (visuelle - yeux fermés - et auditive, perte de l'action de la force de gravité).
  • Diminution de l'entrée d’information sensitive-tactile (léger frottement de la peau contre l'eau lors du mouvement).
  • Stimulation douce du système vestibulaire.
  • Contact physique avec le thérapeute.

 

Changements physiologiques spécifiques du système nerveux parasympathique:

  • Diminution du rythme cardiaque.
  • Diminution du rythme respiratoire.
  • Augmentation de la capacité ventilatoire.
  • Vasodilatation périphérique.
  • Augmentation de l'activité des muscles lisses (digestion).
  • Diminution de l'activation des muscles striés (squelette).
  • Diminution de la spasticité.
  • Stimulation de la réponse du système immunitaire.
  • Activation du système lymphatique améliorée (drainage).

 

Bienfaits spécifiques de la relaxation:

Immédiats:

  • Augmentation des arcs de mobilité articulaire.
  • Diminution des spasmes musculaires.
  • Diminution de l'activation musculaire.
  • Amélioration de la visco-élasticité des tissus mous.
  • Diminution de la douleur entre 40 et 60%.

 

À long terme:

  • Amélioration de la qualité du sommeil.
  • Amélioration de la digestion et du transit intestinal.
  • Amélioration de la réponse du système immunitaire et de la capacité d’auto-guérison.
  • Amélioration de la qualité de vie et de la perception de l'état de santé.

 

Comment est né le Watsu?

Le Watsu est né en 1980 à Harbin Hot Springs (Californie) de l'ingéniosité de Harold Dull, poète associé au courant de la "Renaissance de San Francisco". Après un long voyage autour du monde et un séjour au Japon au cours duquel il étudia le Zen Shiatsu avec le Maître Masunaga, il rentra fonder son école de Shiatsu dans le nord de la Californie. Grand amateur d'eau, il commença à pratiquer les étirements du Zen Shiatsu sur une table de massage placée dans la piscine d'eau thermale. Il comprit bien vite qu’en soutenant lui-même son client il n'aurait plus besoin de la table... Ainsi naquit le Watsu.

Plus de 30 ans après, grâce à la contribution de centaines de professionnels venus d’autres techniques, du yoga à la kinésithérapie en passant par le shiatsu et le massage thaï, le Watsu a évolué vers ce qu’il est aujourd'hui.

 

Le Watsu aujourd’hui

Watsu MKS, la technique de Watsu la plus avancée

La technique de Watsu MKS enseignée à l'école internationale de Watsu est le fruit du travail mené par Giovanni Baccarani qui, depuis 2005, avec le soutien de ses plus proches collaborateurs, s’applique à démystifier la “magie” de Watsu en concentrant ses recherches sur ce qui, en fin de compte, crée les effets du Watsu. Son objectif: professionnaliser cette technique et l’éloigner de l'aura "new age" qui l'accompagne en développant tout le potentiel dont elle dispose.

Ses études ont permis à la technique du Watsu de faire un grand bond en avant, donnant lieu à la création du style MKS propre à l’Ecole Internationale de Watsu.

L’innovation du style Watsu MKS réside dans l'accent mis sur le soutien. Des données empiriques démontrent que seul le respect de l'alignement physiologique du corps permet d’atteindre une mobilité maximale de la colonne vertébrale et une amplitude maximale de la respiration. Cela a conduit au développement d'une nouvelle technique de soutien du client/patient sur 5 points, ce qui permet de contrôler 16 variables de l'alignement d'un corps dans l'eau, comme détaillé ci-dessous.

Le système novateur de soutien de la tête TST (Triangle de Soutien de la Tête) permet de contrôler:

  1. Inclinaison de la tête.
  2. Flexion / extension du cou.
  3. Rotation de la tête.
  4. Flexion latérale du cou.
  5. Force de traction sur l'occipital.
  6. Déplacement de l'axe vertical de la tête par rapport à l'axe longitudinal de la colonne.
  7. Alignement des épaules par rapport à la ligne horizontale de flottaison.
  8. Rotation Interne / externe des épaules (et ses conséquences sur l’ouverture de la poitrine).
  9. Inclinaison de la partie supérieure du tronc par rapport à la ligne horizontale de flottaison.

Le quatrième point de contact (sur le côté) et le soutien sous le sacrum combinés au TST permettent également de contrôler:

  1. Flexion / extension de la colonne vertébrale.
  2. Flexion latérale de la colonne (possibilité de créer ou de contrôler plusieurs courbes à la fois).
  3. Torsion de la colonne vertébrale.
  4. Alignement ou dissociation de l’axe des hanches par rapport à l'axe des épaules.
  5. Antéversion / rétroversion du pelvis.
  6. Force de traction au niveau du sacrum.
  7. Profondeur d'immersion du pelvis.

Ce contrôle détaillé des alignements et des axes du corps combiné à l’intégration dans le Watsu de la facilitation neuromusculaire proprioceptive (PNF) nous permet d’optimiser le travail de la respiration en faisant un usage actif des propriétés de l'eau (pression hydrostatique, viscosité, flottabilité – principe d’Archimède).

Ce qui pour beaucoup relève de la "magie" de Watsu
- l'accueil fourni par le praticien en Watsu – se voit complété dans le Watsu MKS
par des résultats réels, profonds et durables sur le plan du bien-être physique.

Aller en haut